LA FERME APICOLE MÉKINAC

Cette ferme apicole est située à Hérouxville, près de Saint-Tite. Les propriétaires, Denis et France Gauthier, ont installé des ruches aux abords d’un vaste champ d’asclépiades. Une particularité merveilleuse de cette plante sauvage mellifère est qu’elle favorise la survie des papillons Monarques, ces derniers y pondant leurs œufs et leurs larves se nourrissant de ses feuilles. L’asclépiade étant une plante indigène du Québec, sa culture ne nécessite pas d’insecticides pouvant nuire aux papillons ou aux abeilles. Ces deux pollinisateurs, à leur tour, permettent à l’asclépiade de produire ses fruits. C’est ainsi que la nature a le plus à nous offrir, c’est-à-dire lorsqu’on favorise les conditions de son libre déroulement. Mais il n’y a pas que ça ; le miel d’asclépiade est délicieux ! La première fois que j’y ai goûté, j’ai ressenti d’abord un léger picotement au niveau du voile du palais (palais mou), comme si ce miel avait des vertus médicinales. Mais peut-être en a-t-il ? Il serait intéressant de le savoir. La saveur du miel d’asclépiade est douce et légèrement florale. Une fois goûté…il est adopté !

Ce n’est pas tout le monde qui peut se procurer du miel d’asclépiade car la culture de cette plante est avant tout récente et son but premier est la production de « soie d’Amérique ». En effet, le fruit de l’asclépiade regorge de duvet dont les propriétés isolantes et hydrophobes sont une promesse d’évolution technologique et de succès pour l’industrie du vêtement de plein-air. On nomme aussi cette plante cultivée le « soyer du Québec». Elle recèle d’autres propriétés comme celle d’absorbant pétrolier. Pour en savoir davantage sur ce trésor naturel, je vous suggère ces quelques liens :

http://www.cinlb.org/le-soyer-du-quebec

http://www.espaces.ca/articles/actualites/1672-le-soyer-du-quebec-la-mauvaise-herbe-qui-remplacera-le-duvet

http://ici.radio-canada.ca/nouvelles/societe/2015/10/26/002-asclepiade-soie-amerique-production-recolte-soyer-du-quebec.shtml

Si vous avez envie de goûter au miel d’asclépiade, je vous invite à vous rendre à la ferme Mékinac, qui produit aussi du miel de bleuet, de sarrasin et de trèfle. De plus, vous y trouverez des chandelles faites de cire d’abeilles, des bonbons au miel, des pastilles à base du doux nectar et un miel enrichi d’huiles essentielles, conçu par la compagnie Solarôme de Mont-Carmel à partir du miel de la ferme Mékinac.

Je ne saurais terminer cette chronique sans mentionner l’amabilité des personnes travaillant à cette ferme apicole. De pouvoir échanger quelque peu avec ces fiers travailleurs et créateurs a contribué à rendre notre expérience encore plus riche. Merci !

Coordonnées :

Ferme apicole Mékinac
601, Rte. Paquin, Hérouxville, Québec, G0X 1J0
(418) 365-7126

www.fermeapicolemekinac.ca

courriel : info@fermeapicolemekinac.ca

Articles sur la ferme apicole Mékinac :

http://www.lhebdodustmaurice.com/Actualites/Economie/2016-07-26/article-4594653/Les-papillons-et-les-abeilles-au-c%26oelig%3Bur-de-leconomie-de-Mekinac/1#

http://www.laterre.ca/actualites/lasclepiade-conquiert-marche-miel.php

This entry was posted in Articles. Bookmark the permalink.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *